Une fois n’est pas coutume, c’est l’avis du chef anglais Heston Blumenthal (3 étoiles Michelin à son restaurant The Fat Duck) que nous livrons pour vous présenter cette pépite de la pâte aux œufs : « je m’attendais à quelque chose de spécial, et je l’ai trouvé. Cuisiner une pâte riche et gouteuse, capable de concilier les opposés : consistance et légèreté ; saveur riche mais non excessive ; substance et délicatesse, et cette couleur fantastique… » (In Seach of Perfection, Chef H. Blumenthal, « the finest pasta in Italy »).

Au coeur des Marche

Le travail passionné de Maria et Luigi, perdus (il faut bien le dire…) dans le petit village de Monte San Giusto dans les Marche, entre mer Adriatique et montagne. Un laboratoire artisanal, plus proche de la maison d’habitation que de l’atelier de production.

mietitura

Le secret ? De longues années de travail et une somme de petits détails, comme souvent. Une fabrication qui tient plus du rite que d’un processus de production, à chaque format de pâte son mélange spécifique de semoule, une sfoglia (la feuille de pâte) patiemment laminée puis coupée avec un outillage maison, breveté.

semouleUn séchage lent à basse température, la pasta est étendue manuellement sur les lattes du métier, fait maison lui-aussi.

La Pasta di Aldo frappe d’emblée par la vivacité de sa couleur, un jaune vif tiré des 32% d’œuf de la recette.

Pasta di Aldo zoom jaune

chitarrine-alluovo

La texture est douce et poreuse. Elle cuit en 4 minutes, ne se désagrège pas lors du passage en poêle (les fameux quattro salti in padella).

Rugosité

En bouche, on la sent encore rugueuse, elle s’imprègne à merveille et reste très digeste.

Pasta grand cru, 1ère au concours du célèbre Gambero Rosso : « pâte aux œufs aristocratique, de grande soirée, où l’artisanat rencontre la perfection et le raffinement. Goût merveilleux, doux, plein et délicat, d’un équilibre et d’une acidité parfaits. »

Pasta grand cru

Une belle pasta mise en valeur par un emballage simple et moderne à découvrir ici.